Islam in bible prophecy
shofar
[ LIVRES ] - [ ARTICLES ] - [ COMMENTAIRES ] - [ VIDEOS ] - [ QUE FAIRE ? ] - Israel et le Moyen Orient

L'Antichrist         Livre sur l'enlevement         apocalypse

GEOPOLITIQUE BIBLIQUE

SEULE LA TURQUIE PEUT RETABLIR LE CALIFAT

Ecrit par Walid Shoebat, 07/07/2014.


Le Cheikh Yususf al-Qaradawi (un érudit musulman sunnite) vient de déclarer qu'en vertu de la charia, la proclamation du califat par Abou Bakr al-Baghdadi en Irak est nulle et non avenue. Ce califat ne remplit pas les conditions pré requises et n'est pas centré en Turquie. Cette déclaration a des répercussions sur le plan prophétique, elle a des répercussions sur ce qui est à venir, conformément à ce que nous avons toujours dit. Qaradawi n'est pas n'importe qui. Il est le chef spirituel des Frères musulmans, le Khomeini des sunnites. Sa déclaration n'est pas à prendre à la légère.

« Nous nous réjouissons de la venue, dès que possible, du califat », déclare Qaradawi, en évoquant le gouvernement pan-musulman (le dernier en date remonte à l'Empire ottoman). « Mais la déclaration faite par « l'État Islamique » est nulle en vertu de la charia et a des conséquences dangereuses pour les sunnites en Irak et pour la révolte en Syrie », ajoute-t-il. Les médias arabes ont repris ces propos de Qaradawi. Les yeux du monde se concentrent sur la déclaration du califat par « L'État islamique en Irak et au Levant» (ISIS en anglais), bien qu'elle ne soit pas primordiale. Nous devrions plutôt nous focaliser sur ce qui pointe à l'horizon : l'Empire ottoman turc jouera un rôle bien plus important que le califat auto proclamé d'al-Baghdadi. Nous ne pouvons pas ignorer la Turquie qui est située en Asie Mineure. Elle était le centre de l'Empire Grec, le berceau du christianisme, avec ses sept églises, et la partie orientale de l'Empire romain. La Turquie est une sorte de plaque tournante entre l'Est et l'Ouest. Elle est le candidat idéal pour toutes négociations de paix dans la région. Pour ce qui est de l'animosité envers Israël et l'Église, la Turquie est située à l'épicentre. Cette nation a plus de sang chrétien sur les mains que toute autre nation sur la terre. Est-il possible que le califat autoproclamé par al-Baghdadi puisse convaincre tous les musulmans des Balkans, du Caucase, de l'Azerbaïdjan et de l'Iran ?

Comme nous l'avons stipulé précédemment, le calife doit être un musulman soufi qui puisse réussir à faire revivre les jours de gloire de l'Empire Ottoman et qui unira les sunnites et les chiites. Seule la Turquie pourra jouer ce rôle grâce à sa situation régionale, à son importance sur le plan mondial et au respect que le monde lui porte. Le modèle irakien du Califat va ouvrir la voie à d'autres califats. C'est pourquoi al-Qaradawi a finalement déclaré ce qu'il a déclaré.

A Istanbul, la nostalgie du califat de l'ère ottomane est bien palpable ces derniers temps. On retrouve le sceau du sultan ottoman partout dans l'ancienne capitale impériale d'Istanbul (sur les tee-shirts, sur des bijoux, dans des publicités etc). Le plus alarmant, c'est que les djihadistes de l'Etat Islamique d'Irak et la Syrie (ISIS) sont maintenant en train de proclamer un nouveau califat islamique dans les anciennes provinces ottomanes. Voici ce que déclarait récemment le journal turc Zaman : « Ce n'est pas un hasard de constater que certains partisans de M. Erdogan croient avoir affaire à un calife qui cherche à ressusciter le califat islamique et l'Empire Ottoman. Ce n'est pas un hasard si l'objectif d'Erdogan est de construire « La Grande Turquie », projet qui est sensé être achevé en 2023 ... »

Quant au Jerusalem Post, voici ce qu'il déclare : « De nombreux commentateurs ont fait valoir que les derniers revers de la politique étrangère d'Erdogan dans le monde arabe l'ont convaincu d'abandonner son rêve néo-ottoman en faveur d'objectifs plus modestes. Mais son rapprochement avec le Kurdistan irakien, son parrainage de l'ISIS, d'al-Nusra, des Frères musulmans et du Hamas nous racontent une histoire différente. Erdogan reste un impérialiste islamique. Tout comme l'Iran, il a pour but de détruire l'ordre mondial et de le remplacer par un empire islamique ».

Comme nous l'avons toujours dit, la Turquie et l'Iran s'allieront bientôt. Le Jerusalem Post nous dit également ceci : « Bien que la Turquie et l'Iran soient rivaux dans leur travail de sape du système international, leurs objectifs sont les mêmes. Leurs stratégies pour atteindre leurs objectifs sont également similaires. »

Erdogan est resté muet sur la déclaration de « L'État islamique en Irak et au Levant » même si ce califat autoproclamé est situé au sud de la Turquie. Il reste silencieux parce qu'il y voit une opportunité. L'autorité et les opportunités de la Turquie au Moyen-Orient feront qu'elle assumera le rôle de médiateur entre sunnites et chiites, ce qui sera finalement l'objectif pour établir la paix. La Turquie est un état plus stable que l'Irak. Elle connait moins de problèmes internes et elle est toujours prête à intervenir dans les crises et les conflits régionaux.

Yeshua lui-même déclare en Apocalypse 2:12-13 que le siège de l'Antéchrist est situé à Pergame (en Turquie), et non pas à Berlin sous une relique archéologique, comme aimeraient nous le faire croire les feuilletons chrétiens du type « Left Behind ». C'est la Turquie qui va utiliser les Frères musulmans égyptiens comme elle le fait aujourd'hui, en utilisant Qaradawi. La Turquie finira par envahir l'Egypte : « Il étendra sa main sur divers pays, et le pays d'Egypte n'échappera point. Il se rendra maître des trésors d'or et d'argent, et de toutes les choses précieuses de l'Egypte ; les Libyens et les Ethiopiens seront à sa suite ». (Daniel 11:42-43)

Ezéchiel au chapitre 30 : « Car le jour approche, le jour de YHVH approche » (Ezéchiel 30:3). Avec quelles nations YHVH aura-t-Il affaire ce jour-là ? Tous les érudits ne s'accordent pas sur le contexte, il n'en reste pas moins qu'il s'agit du Jour du Seigneur durant lequel Cush et Put, Lydia [la Turquie] et toute l'Arabie, la Libye et le peuple de la terre de l'alliance tomberont par l'épée avec l'Egypte (Ezéchiel 30:5). D'autres prophéties nous montrent que ces nations seront jetées en enfer, y compris Assur - « l'Irak - la Syrie », (Ezéchiel 32:22-23) Elam - « l'Iran » (Ezéchiel 32:24-25) Méschec et toute sa multitude, « l'Asie mineure et la Turquie » (Ézéchiel 32:26) - Edom - « l'Arabie » (Ezéchiel 32:29). Ces nations seront jugées pour avoir semé la terreur au sein d'Israël et parmi les croyants (Ezéchiel 32:22-24 et 27). Nous disons à Qaradawi de ne pas se confier dans ses grands espoirs. C'est Yeshua lui-même qui entrera et détruira l'Egypte : « Voici, YHVH est monté sur une nuée rapide, il vient en Egypte ; Et les idoles de l'Egypte tremblent devant lui, Et le coeur des Egyptiens tombe en défaillance ». (Esaïe 19.1)

La nouvelle super puissance émergente est un homme malade en provenance de l'Europe, la bête blessée revient à la vie à travers la renaissance de la Turquie néo-ottomane. Cet Empire turc qui revient à la vie doit s'allier avec l'Iran pour être semblable à un agneau à deux cornes, et parler comme un dragon. Le dragon islamique turco-iranien avec ses deux cornes prendra Israël en tenaille avec la corne iranienne à l'Est et la corne turco-syrienne au Nord. Ce scénario est beaucoup plus dangereux pour Israël que le nationalisme arabe ou que le califat islamique en Irak, car la Turquie est la deuxième armée de l'OTAN après celle des Etats-Unis et l'Islam peut compter sur les pays musulmans non arabes. La Turquie bernera Israël avec une alliance de mort pendant sept ans (Esaïe 28:14-22). Un traité sera signé en Egypte pensant préserver l'accord israélo-égyptien de Camp David. A travers cette « paix » la

La Turquie « séduira » de nombreuses nations et « l'Islam » apparaîtra comme « une religion de paix ». La Turquie et l'Iran sont imprégnés d'une haine non seulement envers Israël, mais également envers l'Arabie Saoudite. Les jours de l'Arabie Saoudite sont comptés. Cette nation sera punie par la bête renaissante (Apocalypse 17:17). C'est l'Arabie Saoudite qui est à l'origine de l'antisémitisme et de l'avènement de l'Islam jusqu'à nos jours. Quand l'Arabie (Sheba et Dedan) ne verra plus Israël comme une menace, elle sera du côté de la Turquie qui envahira Israël (Ezéchiel 38). L'Arabie Saoudite sera finalement détruite par Elam (l'Iran) (voir Esaïe 21). La Mecque et Médine partiront en flammes (Esaïe 34). Le passage en Zacharie 9 confirme que la bataille finale se joue entre Israël et Yavan (souvent traduit par la Grèce). Yavan représente l'Asie Mineure (voir le commentaire de la Bible Jamieson-Fausset-Brown). Le Messie ira en direction de la Turquie (verset 14) et sera vainqueur. La victoire appartient à Yahweh. Amen & Amen. De Shoebat Foundation le 7 juillet 2014

Article original paru sur le blog de Walid Shoebat, traduit par FX.



    

PROJETS HUMANITAIRES ET EVANGELIQUES:

Ce site soutien des projets Humanitaires et Evangéliques en Amérique Latine et en Israel. Vous pouvez directement soutenir ces centres par transfert bancaire international ou faire une donation via Paypal sur notre site.

Centre d'enfants victime d'abus physiques et psychologiques http://en.bily.org.il/ en Israel.
Congrégation Messianique "House of Redemption" http://www.jerusalemassembly.com/ à Jérusalem.