Islam in bible prophecy
shofar
[ LIVRES ] - [ ARTICLES ] - [ COMMENTAIRES ] - [ VIDEOS ] - [ QUE FAIRE ? ] - Israel et le Moyen Orient

L'Antichrist         Livre sur l'enlevement         apocalypse

GEOPOLITIQUE BIBLIQUE

ISIS DANS LA PROPHETIE BIBLIQUE

Nelson Walters, 15 janvier 2016.


Voyons-nous ISIS dans la Bible ? Non, pas littéralement, et peut-être même pas de manière indirecte. La seule référence que l’on pourrait éventuellement retenir se trouve dans le livre de Daniel. ISIS est également appelé DAESH qui signifie « écraser sous les pieds » en arabe. De nombreux croyants sont interpelés par cette définition et sa ressemblance avec un verset de la Bible qui décrit la quatrième Bête terrifiante de Daniel (qui représente l'empire de l'antichrist) : « il mangeait, brisait, et il foulait aux pieds ce qui restait » (Dan. 7: 7).

Ceci est loin d'être une preuve, mais la coïncidence est très intéressante si coïncidence il y a. Un autre point intéressant en ce qui concerne ISIS et la prophétie biblique est la localisation du Califat situé au nord de l'Irak et de la Syrie orientale. Cette région est le lieu historique de l'ancien empire de Nimrod et de l'empire d'Assyrie. Mossoul est proche de Ninive, la capitale historique de l’ancien empire assyrien. Nous voyons sur la carte ci-dessous que cette zone est toujours appelée la province de Ninive.

Un des versets les plus clairs concernant l'origine ethnique de l’antichrist fait référence à ces deux empires historiques : C’est lui [Yeshua né à Bethléem] qui ramènera la paix. Lorsque l’Assyrien viendra dans notre pays, Et qu’il pénétrera dans nos palais, Nous ferons lever contre lui sept pasteurs Et huit princes du peuple. Ils feront avec l’épée leur pâture du pays d’Assyrie Et du pays de Nimrod au dedans de ses portes. Il [Yeshua] nous délivrera ainsi de l’Assyrien, Lorsqu’il viendra dans notre pays, Et qu’il pénétrera sur notre territoire. (Michée 5: 5-6)

L'antichrist apparaît clairement ici sous le nom de l’assyrien, nous pouvons donc en déduire qu'il sortira de la région qu’ISIS contrôle actuellement. Je ne pense pas qu’Abou Bakr al-Baghdadi soit l'antichrist ! Peut-être l'un de ses sbires ?!! Rien n’est sûr, mais l'antichrist pourrait bien être un djihadiste issu des rangs d’ISIS.

L’Empire de la Bête - Joel Richardson démontre de façon magistrale dans son livre « Mideast Beast » (« la Bête du Moyen Orient », prochainement disponible en français) que l'Empire de la Bête (antichrist) sera un califat islamique ressuscité. Cette confédération de nations musulmanes correspond aux dix orteils de la statue de Nebucadnetsar (Daniel 2), à la quatrième Bête terrifiante (Daniel 7), à la Bête (Apocalypse 13) et au 8ème roi de la Bête (Apocalypse 17).

Apocalypse 13.3 nous apprend que la blessure mortelle que la Bête a reçue à la tête sera guérie : « Et je vis l’une de ses têtes comme blessée à mort ; mais sa blessure mortelle fut guérie ». Parce que ce verset parle spécifiquement de « l'une de ses têtes », nous savons qu'il s’agit ici de l'un des 7 empires utilisés par satan au cours de l’histoire pour entraver le plan de rédemption de Dieu et non pas uniquement la guérison physique d’une personne (bien que cela soit également une possibilité). Nous savons que cette septième tête représente la résurrection du califat islamique (pour plus d’arguments scripturaires, je vous renvoie au livre de Joel Richardson). Avons-nous déjà vu cela se produire ? De 1924 jusqu'en 2014 il n'y avait plus de califat sur terre. Aujourd'hui, il y en a un !

Pour certains, l'empire de la Bête concerne uniquement la résurrection de l’empire Ottoman. Je ne suis pas forcément de cet avis. Je crois qu'il s’agira bien d’un « califat islamique », mais que la Bête a vu le jour à l’époque de Mahomet il y a 1 400 ans. Si cela est exact, la Bête a déjà été relâchée sur terre. Quand je parle de la Bête, je fais allusion à la puissance démoniaque - ou archon - qui se cache derrière le califat. La Bête a 3 facettes : une puissance démoniaque, un royaume et un homme. Les décapitations, les viols, la torture et toutes les exactions commises par ISIS sont démoniaques et cela fait plusieurs générations que l’on n’avait pas vu de crimes d’une telle intensité. Cela nous montre l’ampleur de l’emprise démoniaque sur ce califat.

Cela ne signifie pas pour autant qu’Abou Bakr al-Baghdadi soit la « Bête » ou l’antichrist ou qu’ISIS soit la manifestation ultime de cette Bête. Elle pourrait l’être, mais j’en doute fortement. Je pense que nous avons tout simplement affaire à l'aspect démoniaque de la Bête qui est déjà présent sur la terre, mais pas encore à ses trois manifestations réunies (la puissance démoniaque, le royaume et l’homme). Si la prophétie d'Apocalypse 13: 3 a déjà été accomplie dans cette perspective, cela est important à prendre en compte sur le plan prophétique. Le fait que le surnom d’ISIS, DAESH, soit connecté avec la quatrième Bête de Daniel (« terrible, effrayante et extrêmement forte ») comme nous le mentionnons ci-dessus ne fait qu'ajouter foi à cette interprétation.

ISIS va-t-il prendre de l’ampleur et finir par former le Califat de la Bête ? C’est une éventualité, mais j’en doute fortement. En fait, en Daniel 8, la Bible nous décrit précisément comment va se former l'empire de la Bête.

Voici d’après moi ce à quoi nous pouvons nous attendre d’après Daniel 8 (ce passage des Ecritures nous annonce une guerre à venir entre sunnites et chiites qui précédera l’apparition de l'antichrist. Pour plus d’informations, voir l’article « Sommes-nous sur le point de voir l’Iran accomplir la prophétie en Daniel 8 »).

Daniel 8 prophétise une guerre entre un « bélier » et un « bouc ». Les érudits chrétiens ont longtemps supposé que cette prophétie avait déjà été accomplie à travers les empires perse et grec avant la naissance du Christ et ils n’ont pas cherché plus loin. Ces commentateurs ont passé sous silence ou ignoré les trois références données par l'ange Gabriel à Daniel concernant le « timing » de la guerre en question :

Sois attentif, fils de l’homme, car la vision [l’ensemble de la vision] concerne un temps qui sera la fin…Je vais t’apprendre, ce qui arrivera au terme de la colère, car il y a un temps marqué pour la fin. (Dan. 8: 17, 19)

Cela paraît incroyable que ces trois références qui pointent en direction des temps de la fin n’aient pas été prises en compte. Pourtant c’est bien le cas ! Ce que les érudits n’ont également pas remarqué, c’est que l'accomplissement de la prophétie sur le plan historique ne remplit pas l’ensemble des critères bibliques. Si nous avions uniquement affaire à un accomplissement passé alors pourquoi Antiochus (une préfigure de l'antichrist) n’a-t-il pas fait « tomber à terre une partie de l’armée des cieux et des étoiles » (Dan 8.10), pourquoi n’a-t-il pas étendu son royaume à l'est (verset 9), et pourquoi le royaume d'Alexandre a-t-il été divisé en plus de 20 subdivisions, et non pas seulement en quatre ? Pourquoi ces points essentiels ont-ils été ignorés pendant tous ces siècles ? D’après moi, c’est à cause de l’interprétation erronée qui voit l’émergence d’un « antichrist romain ». Cette erreur de compréhension a aveuglé les commentateurs car Daniel 8 stipule clairement que l'antichrist sortira du Moyen-Orient ou d’une nation des Balkans. Pas de Rome. Un point de vue erroné sur la prophétie peut entrainer une déviation exponentielle de la vérité lorsqu'il est déployé dans toute la prophétie. On peut en voir l'effet avec l’hypothèse d’un antichrist romain.

C’est uniquement après que Gabriel explique à Daniel que la prophétie concerne la fin des temps, qu’il identifie les protagonistes. Le fait qu'il les identifie dans cet ordre est important. Cette preuve supplémentaire nous montre que les noms des protagonistes pointent en direction de nations « des temps de la fin ». Le bélier est appelé les « rois des Mèdes et des Perses » et le bouc est appelé « Yavan ». Comme nous l'expliquons dans l’article « Sommes-nous sur le point de voir l’Iran accomplir la prophétie en Daniel 8 », « les rois des Mèdes et des Perses » contrôlaient les terres actuellement occupées par l'Iran (et éventuellement les Kurdes). De toute évidence, les noms modernes de ces pays n’auraient pas eu de signification pour Daniel. Gabriel donne donc à Daniel les noms des nations de son époque. C’est pourquoi je pense que toutes les références aux nations prophétiques se réfèrent aux masses terrestres. Cela signifie que les Mèdes et les Perses se réfèrent à l'Iran actuel (et éventuellement à la région occupée par les Kurdes). Nous pouvons avancer cela sur le plan biblique parce que l’identité du bélier est révélée APRES que l'ange dise à Daniel que la prophétie concerne la fin des temps.

Le bouc est identifié comme se référant à « Yavan » (mal traduit par le mot « Grèce » dans la plupart de nos Bibles). Yavan était un ancien peuple occupant la zone autour des détroits du Bosphore et de la ville actuelle d'Istanbul. Cette zone se trouve dans l’actuelle Turquie. Yavan représente donc la Turquie.

Premièrement, nous voyons le bélier (l’Iran actuel ou peut-être l'Iran + les Kurdes) « donner de la corne (ou frapper) vers l’ouest, vers le nord et vers le sud » (Daniel 8.4). Les zones au nord-ouest de l'Iran (vers le Kurdistan irakien) occupées par ISIS sont directement dans la « ligne de mire » de l’invasion iranienne à venir. Il est très probable qu'ISIS soit battu durant cette invasion. Nous voyons ensuite le bélier « faire ce qu’il veut et devenir puissant ». Se peut-il que l'Iran forme ensuite un Imamat (la version chiite d'un califat) ? Faut-il interpréter la prophétie dans ce sens ? Je pense que c’est possible.

Les musulmans sunnites contre-attaqueront et détruiront l’Imamat chiites pour établir ensuite un troisième califat, qui ressemblera beaucoup à l'Empire Ottoman avant son démantèlement par les alliés en 1924 (Dan. 8.8 : « le bouc devint très puissant »). À ce stade, un évènement intervient (Etats-Unis, l'ONU ou les Etats-Unis/Russie/Chine ?), le calife est « brisé » (Dan 8.8). L'Empire est alors divisé en quatre. La résurrection d’un tel califat effrayera-t-elle les grandes puissances mondiales ? Est-ce la raison pour laquelle il sera divisé en quatre ? Voilà comment je vois les choses : la Bible nous dit que Yavan et son Calife deviendront « très puissants », je pense que c’est la raison pour laquelle les grandes puissances briseront la corne car elles seront effrayées par le califat. L'empire de Yavan (le nouvel Empire Ottoman) sera extrêmement puissant. La montée de l’antichrist

C’est seulement après l'éclatement de l'Empire de Yavan que l'antichrist, issu d’une de ses quatre divisions, entre en scène. A mon avis, l’antichrist finira par consolider un autre califat (un quatrième) et alors commencera son règne de terreur.

En nous basant donc sur la Bible, je crois que nous pouvons avancer qu’ISIS finira par être éradiqué par l'Iran. Peut-être dans un avenir proche. Il est également probable, à partir de maintenant et ce jusqu’au retour de Yeshua, qu'il y ait toujours un califat en place sur terre, avec peut-être un bref intermède lorsque l'Empire Ottoman ressuscité sera divisé en quatre. Je crois donc personnellement qu’ISIS n’est qu’un précurseur de l'empire final de la Bête à venir. Le califat d’ISIS est un très bon exemple à petite échelle de ce à quoi nous pouvons nous attendre. Combien d'autres califes verrons-nous ? La littérature sunnite parle de 12 califes légitimes avant le « Jour du Jugement ». Abou Bakr al-Baghdadi serait le huitième. Les écrits islamiques ne sont pas inspirés, et cette indication reste un nombre, mais si l'antichrist finissait par être le 12ème calife, cela lui donnerait une grande crédibilité aux yeux des musulmans. Gardons tout cela en mémoire le jour où toutes ces choses arriveront. Si cela se révélait être vrai, nous pouvons nous attendre à 4 autres califes après Abou Bakr al-Baghdadi. Restons prudents car la source d’où est tirée cette prophétie n’est pas inspirée !

Pouvons-nous vraiment vaincre ISIS? Cet article n’est pas d’ordre politique, mais spirituel. Je suis sûr que nous pourrions tous argumenter sur ce que les Etats-Unis pourraient et devraient faire sur le plan militaire et politique. Comme je le mentionne dans l'article précédent, je ne suis pas opposé à des actions militaires ou politiques. Je pense simplement qu’ISIS sera vaincu par l'Iran. Satan qui contrôle l’ensemble de l'Islam n’est pas dérangé par la politique, et je doute que l'Islam sera vaincu militairement. Satan est le chef (du grec archon) de ce monde économique et politique, ne l’oublions pas !

Le combat que nous menons est contre la doctrine de l’Islam, et non pas seulement contre ISIS car comme nous venons de le voir, un califat encore plus puissant et dangereux est encore à venir. Satan a uniquement choisi l'Islam comme idéologie pour devenir l'empire de la Bête de la fin des temps. En tant que tel, l’Islam est et deviendra la plus grande menace pour le christianisme dans l'histoire du monde. Nous savons que la Bête aura son heure de gloire pendant 42 mois et qu’elle « brisera » le peuple des saints :Et j’entendis l’homme vêtu de lin, qui se tenait au-dessus des eaux du fleuve ; il leva vers les cieux sa main droite et sa main gauche, et il jura par celui qui vit éternellement que ce sera dans un temps, des temps, et la moitié d’un temps, et que toutes ces choses finiront quand la force du peuple saint sera entièrement brisée (Dan. 12:7)

D’après ce passage, nous savons que l'Islam ne sera pas vaincu par les nations occidentales, au contraire cette idéologie va briser les croyants au sein de ces nations mêmes. Seul Yeshua vaincra physiquement cette idéologie maléfique à Son retour.

Alors pourquoi essayer de lutter contre l'Islam si la Bible nous dit que cette idéologie va entièrement « briser » la force du peuple saint de Dieu ? La réponse ne se trouve pas dans les « puissances » (nations, gouvernements, forces militaires, etc.). Elle se trouve dans les âmes. Ce sont les âmes des hommes qui ont de la valeur. La bataille lors de la 70ième semaine de Daniel est pour les âmes du monde entier. Donc, si Satan n’est pas vaincu par la politique, comment peut-il être vaincu ? Le livre de l’Apocalypse nous le dit clairement : Ils l’ont vaincu à cause du sang de l’agneau et à cause de la parole de leur témoignage, et ils n’ont pas aimé leur vie jusqu’à craindre la mort (Ap 12: 11)
Les saints ont un rôle à jouer pour vaincre Satan. Ils ont 3 armes à leur portée :

 Le sang de l’Agneau (le salut)
 La parole de leur témoignage (partager la bonne nouvelle de l’Evangile)
 Ne pas aimer leur vie jusqu’à craindre la mort (intrépidité/zèle)

Ce n’est peut-être pas ce que la plupart des chrétiens souhaitent entendre en ce qui concerne ISIS et le terrorisme islamique. Mais c’est clairement la direction qui nous est donnée par les Ecritures.

Source HTTP://WWW.THEGOSPELINTHEENDTIMES.COM/ISLAM/HOW-CAN-WE-DEFEAT-ISISPART-TWO/



    

PROJETS HUMANITAIRES ET EVANGELIQUES:

Ce site soutien des projets Humanitaires et Evangéliques en Amérique Latine et en Israel. Vous pouvez directement soutenir ces centres par transfert bancaire international ou faire une donation via Paypal sur notre site.

Centre d'enfants victime d'abus physiques et psychologiques http://en.bily.org.il/ en Israel.
Congrégation Messianique "House of Redemption" http://www.jerusalemassembly.com/ à Jérusalem.