Islam in bible prophecy
shofar
[ LIVRES ] - [ ARTICLES ] - [ COMMENTAIRES ] - [ VIDEOS ] - [ QUE FAIRE ? ] - Israel et le Moyen Orient

L'Antichrist         Livre sur l'enlevement         apocalypse

GEOPOLITIQUE BIBLIQUE

GUERRE MONDIALE ET MOYEN ORIENT

Ecrit par Joel Richardson - 2011



Bien que personne ne connaisse l'avenir, je crois qu’une bonne connaissance du Moyen-Orient passe par une bonne compréhension de l'atmosphère géopolitique et des enjeux du Moyen-Orient avec ses régions voisines. Une solide compréhension de la Bible nous amène à formuler quelques observations et même quelques prédictions sur ce qui va se passer dans cette partie du monde.

Face aux brusques changements en Tunisie et à l'instabilité actuelle de l'Egypte, tout le monde se pose des questions sur ce qui va se passer ensuite. Ce qui suit est un bref aperçu de ce qui devrait se passer dans les prochaines années en Terre Sainte, dans le grand Moyen-Orient et ses régions voisines. Tout d'abord, permettez-moi de vous dire que ce qui s’est passé en Egypte était totalement prévisible. La dictature du président Moubarak est appelée à disparaître, et nous sommes à l’aube de changements. Moubarak ne sera pas en mesure de conserver le pouvoir.

Le feu parti de Tunisie qui vient de toucher l'Egypte va sans aucun doute continuer à se répandre dans toute la région. L’issue sera l'effondrement d'une poignée ou même de plusieurs régimes. Le Yémen sera le prochain. La monarchie hachémite du Roi Abdallah en Jordanie devrait subsister, toutes les cartes sont sur la table. La famille royale saoudienne devrait parvenir à s'accrocher au pouvoir, mais ils verront leur part de résistance. L'ensemble du Royaume d'Arabie Saoudite sera décimé par les nations islamiques environnantes. Mais nous n'en sommes pas encore à ce stade là.

Alors que l'ère des dictateurs arabes arrive à son terme, le modèle politique de la Turquie va prédominer. La Turquie sera encore mieux disposée à apporter son soutien à la création de nouvelles démocraties islamiques. L'administration Obama sera partie prenante pour soutenir la Turquie dans ses démarches.

La question du moment est de savoir si la transition vers un nouveau gouvernement égyptien se fera pacifiquement ou par une guerre civile avec une effusion massive de sang. Quoi qu'il en soit, les Frères, fils idéologiques de Sayyid Qutb et d'Hassan Al-Banna, seront les grands gagnants. Après une accalmie, et une fois le gouvernement égyptien réformé en place, les Frères musulmans (al-Ikhwan) arriveront certainement à placer leurs pions dans l'échiquier politique, tout comme le Hezbollah a réussi à le faire au Liban. Cela peut prendre quelques années comme pour le Hezbollah, mais vraisemblablement, les Frères musulmans devraient accéder au pouvoir assez rapidement. Cela amènera un changement spectaculaire et dramatique : les États-Unis et même Israël seront forcés de reconnaître et de traiter avec le Parti Ikhwan en Egypte. Lorsque les dirigeants du Hamas s'assiéront avec les dirigeants des États-Unis, nous pourrons alors dire que la guerre contre le terrorisme est officiellement perdue.

Dans ce virage, je m'attends à ce que la Turquie (toujours avec l'appui des États-Unis) soit l'acteur le plus actif et le plus en vue de cette région. Si la situation devient très instable, nous pourrions même assister à une action militaire turque, mais cela reste peu probable pour l’instant. Au lieu de cela, nous verrons probablement la Turquie utiliser la situation pour acquérir une forte influence sur les gouvernements voisins, qui subiront des changements de régime. L'Egypte va essayer de résister à l'influence turque, en voulant conserver sa suprématie. Cela débouchera sur une véritable confrontation militaire entre la Turquie et l'Egypte, la Turquie en sortira vainqueur. Face à cette période à venir, il est l’heure pour les chrétiens d'Egypte de prier pour entamer leur dernière et plus grande mission. Les États-Unis, gangrenés par leurs problèmes financiers, resteront les bras croisés et laisseront la Turquie faire tout ce qu'elle veut au nom de la démocratie, de la paix régionale et même mondiale, de la stabilité et de la sécurité.

Le plus grand danger est l'unité de la coalition qui va émerger entre la Turquie, l'Iran et les nouveaux gouvernements démocratiques islamiques. Bien que cette coalition ne sera pas officiellement désignée sous le nom de califat, elle en aura toutes les caractéristiques. Nous allons assister à l'émergence d'un califat néo-ottoman. N’oublions pas que le Premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan, est actuellement le leader le plus populaire dans le monde arabe, la voie est toute ouverte pour l'apparition d'un calife, comme on n’en a pas vu depuis plus de 80 ans.

Lorsqu'une telle alliance turco-iranienne sera établie, Israël n'aura guère d'autre choix que de travailler avec cette nouvelle confédération pseudo-démocratique islamique. Entouré de tous les côtés par une puissance hostile et bien organisée, Israël sera contraint d'accepter une sorte de "plan de paix", d’autant plus que les États-Unis resteront relativement neutres. Cette initiative de paix et de sécurité ira de pair avec la création d'un Etat palestinien. A la surprise de certains, une accalmie succédera au chaos initial. À la surprise de nombreux juifs religieux, Israël aura le droit de reconstruire le Temple juif, sur le Mont du Temple, à Jérusalem. Ce lieu sera partagé entre les juifs, les chrétiens et les musulmans. Cela conduira certains à interpréter ce changement comme un signe annonciateur d'un nouvel âge monothéiste. Malheureusement, cette paix durera peu. Au bout de quelques années, les dirigeants turcs ne pourront plus cacher leur ardeur antisioniste. Tout comme la Turquie a attaqué l'Égypte, elle lancera une attaque contre Israël. Nous verrons alors des jours très sombres. Le sud d'Israël sera entièrement occupé.

Cela sera terrible pour Israël. Cependant, la nation qui courra le plus grand danger et qui vivra dans l’angoisse causée par ce nouvel ordre régional, sera l'Arabie saoudite. Les saoudiens feront tout leur possible pour conserver leur royaume. Le Bahreïn, voisin de l'Arabie saoudite, devra probablement faire face à une révolte qui va s’organiser. Cette révolte sera soutenue par l'Iran, et sera conduite par les chiites. Le même phénomène pourrait aussi survenir à Dubaï. L'Afrique, la Tunisie, la Libye, le Soudan et la Somalie se serreront la main et s'engageront à soutenir la nouvelle alliance turco-iranienne.

Je m'arrête là pour l'instant. Comme tout le monde, je vais continuer à observer les prochains évènements pour voir si des rebondissements inattendus se produisent. Nous aurons bien des surprises, cela ne fait pas de doutes. Mais à long terme, je m’attends à voir les grandes lignes du scénario ci-dessus.

En guise de conclusion, je supplie tous ceux qui liront cet article de prier pour Israël et pour le peuple juif. Priez également pour l'Egypte et le peuple égyptien, surtout pour les chrétiens d'Egypte. Ces derniers seront les plus durement touchés par les changements à venir dans leur pays, et par la montée des islamistes. Jésus annonce à tous ceux qui veulent Le suivre, qu'ils passeront par de grandes difficultés, par des persécutions, par le martyr. Ayant enduré de telles souffrances dans la fidélité et la patience, Jésus a annoncé à Ses disciples qu'ils seraient des témoins clés de la résurrection de la chair et du royaume messianique à venir. Soyez certains que dans les jours à venir, les chrétiens de cette région du Moyen-Orient seront appelés à rester fermes dans la foi et à suivre l'exemple de leur Maître.

Joel Richardson (article original «What’s next in the Middle East? » disponible sur http://www.joels-trumpet.com)



    

PROJETS HUMANITAIRES ET EVANGELIQUES:

Ce site soutien des projets Humanitaires et Evangéliques en Amérique Latine et en Israel. Vous pouvez directement soutenir ces centres par transfert bancaire international ou faire une donation via Paypal sur notre site.

Centre d'enfants victime d'abus physiques et psychologiques http://en.bily.org.il/ en Israel.
Congrégation Messianique "House of Redemption" http://www.jerusalemassembly.com/ à Jérusalem.