Islam in bible prophecy
shofar
[ LIVRES ] - [ ARTICLES ] - [ COMMENTAIRES ] - [ VIDEOS ] - [ QUE FAIRE ? ] - Israel et le Moyen Orient

L'Antichrist         Livre sur l'enlevement         apocalypse

LIVRE DE DANIEL

LES TRAVAUX DE NEWTON CONDUIRAIENT A LA MEME CONCLUSION QUE LES CALCULS PROPHETIQUES DE JUDAH BEN SAMUEL Ecrit par Fabrice Statuto, le 1er Janvier 2017.



LE CALCUL DES CYCLES JUBILAIRES DE JUDAH BEN SAMUEL

Judah Ben Samuel était un rabbin légendaire et prolifique du 12ème siècle qui annonça que lors d’un jubilé Jérusalem redeviendra la possession de la nation juive, ce qui signifiera le commencement des temps messianiques de la fin. Ses calculs et ses conclusions semblent indiquer que le dernier jubilé commencerait après la guerre des six jours en 1967 et prendrait fin en 2017.

Plus d’informations sur la prophétie de Ben Samuel
http://www.islam-bible-prophecy.com/apocalypse/livre/2017-annee-jubilee.php

LA THEORIE D'ISAAC NEWTON SUR LES 70 SEMAINES DU LIVRE DE DANIEL

Daniel 9:25

David Martin « Sache donc et comprends : depuis la sortie d'une parole ordonnant de rebâtir Jérusalem jusqu'à un oint, un chef (H5057), il y a sept semaines, et soixante-deux semaines ; elle sera rebâtie, places et enceinte, dans la détresse des temps. »

Segond 21 « Sache-le donc et sois attentif ! Depuis le moment où la parole a annoncé que Jérusalem serait restaurée et reconstruite jusqu'au Messie, au conducteur, il y a 7 semaines et 62 semaines. Les places et les fossés seront restaurés et reconstruits, mais ce sera une période de détresse.»

Segond 1910 « Sache-le donc, et comprends ! Depuis le moment où la parole a annoncé que Jérusalem sera rebâtie jusqu'à l'Oint, au Conducteur, il y a sept semaines et soixante-deux semaines, les places et les fossés seront rétablis, mais en des temps fâcheux.»

Segond 1978 (Colombe) © « Prends donc connaissance et comprends ! Depuis la promulgation de la parole Disant de rétablir et de reconstruire Jérusalem Jusqu’au prince-messie, Il y a sept semaines ; Et (dans) soixante-deux semaines, Les places et les fossés seront rétablis et reconstruits, Mais en des temps d’angoisse.»

Semeur « Voici donc ce que tu dois savoir et comprendre : Depuis le moment où le décret ordonnant de restaurer et de rebâtir Jérusalem a été promulgué jusqu’à l’avènement d’un chef ayant reçu l’onction, il s’écoulera sept septaines et soixante-deux septaines. La ville sera rebâtie et rétablie avec ses places et ses remparts, en des temps de détresse.»

World English Bible « Know therefore and discern, that from the going forth of the commandment to restore and to build Jerusalem to the Anointed One, the prince, shall be seven weeks, and sixty-two weeks: it shall be built again, with street and moat, even in troubled times.»

(*) Strong H5057 : un dirigeant militaire ou religieux; un capitaine, un chef, un gouverneur, un leader, un prince, un souverain.

Dans le passage en Daniel 9:24-27 (« la prophétie des soixante-dix semaines (shémitas en hébreu) »), L’Éternel enregistre des données, qui nous éclairent sur les temps à venir. Ces données sont des multiples de semaines, qui se réfèrent à des événements en relation avec la restauration de Jérusalem. Elles nous révèlent le timing, à l'année près, des principaux événements concernant le Messie. D'après Isaac Newton (savant exceptionnel et érudit biblique), la quasi-totalité des événements prophétisés en Daniel 9:24-27 avaient déjà eu lieu, à l'exception de la période des « sept semaines », qui fait référence à la Seconde Venue du Messie. L’interprétation de Newton était unique en son genre. La plupart des interprétations passent complètement à côté de cette interprétation. La grande majorité des érudits ne voient pas la seconde venue dans ce passage, car ils ajoutent les « 62 semaines » et les « 7 semaines », au lieu de considérer ces périodes comme distinctes. Pour Newton, la plupart des prophéties con cernent le Messie dans Sa première et dans Sa seconde venue. Selon lui, Dieu avait séparé ces deux périodes d'une semaine pour une raison bien particulière. La raison était d'identifier le timing de la Première et de la Seconde venue.

Je cite l'extrait d’une étude de Tramm, T.W. - 16/09/2013 (1) :

« Des études eschatologiques du génie Isaac Newton ont été mises à jour. Newton, qui a longtemps étudié les prophéties bibliques, croyait que le chapitre 9 de Daniel indiquait non seulement l'année précise de la première venue du Messie (comme c'est largement reconnu), mais aussi l'année de sa seconde venue.

La première partie du verset 25, si Newton a raison, pourrait contenir des informations essentielles pour connaitre le timing de la seconde venue du Messie. Ces informations confirmeraient l’année de son retour sans toutefois préciser ni le jour ni l’heure. « Voici donc ce que tu dois savoir et comprendre : Depuis le moment où le décret ordonnant de restaurer et de rebâtir Jérusalem a été promulgué jusqu'à l'avènement d'un chef ayant reçu l'onction, il s'écoulera sept semaines » -Daniel 9:25

La première chose que nous notons au verset 25 est la mention d’un marqueur temporel, le «décret pour restaurer et reconstruire Jérusalem».

La seconde chose à noter est le fait que la prophétie ne parle plus de la période de soixante-dix semaines, ou 490 ans, mentionnée au verset 24, mais d'une période beaucoup plus courte de «sept semaines (shémitas)». Gabriel dit à Daniel «Voici donc ce que tu dois savoir et comprendre », il existe aussi une période de « sept semaines ». Nous remarquons également que l'accent mis sur cette période de sept semaines annonce la venue d’un « Oint » qui vient comme « un Chef », comme un « Souverain ». Selon Gabriel, ce dirigeant viendra « sept semaines » ou quarante-neuf ans (la période d’un Jubilé) après « l’émission d’un décret» ordonnant «la restauration et la reconstruction» de Jérusalem. De toute évidence, l’«Oint», ou le «Souverain», mentionné ici fait référence au Messie.

Concrètement Gabriel dit à Daniel que « l’Oint » (« Le Mashiah ») viendra quarante-neuf ans après l’émission d’un décret ordonnant la restauration et la reconstruction de Jérusalem. Mais de quelle restauration et reconstruction de Jérusalem s’agit-il ? De toute évidence, il ne peut être question de la reconstruction de Jérusalem en 457-458 av. J.-C. qui fut le point de départ de l'horloge prophétique des « soixante-dix semaines ». Cette prophétie des « sept semaines » ne correspond pas non plus à la reconstruction des murailles autour de Jérusalem, enregistrée dans le chapitre 2 de Néhémie. Ces deux prophéties se sont accomplies plusieurs siècles avant l'arrivée du Messie, bien au-delà de la période temporelle de « quarante-neuf ans ». Face à cela, Newton a conclu, tout à fait logiquement, que les quarante-neuf ans devaient pointer en direction d’une prophétie future, probablement pour la fin des temps, indiquant la dernière reconstruction de Jérusalem et la seconde venue du Messie. Comme nous l'avons appris plus tôt, la double nature de la prophétie biblique était un concept qui n'est pas passé à côté de Newton. En fait, il a admis que pratiquement toutes les prophéties de l'Ancien Testament relatives au premier avènement du Messie, d'une manière ou d'une autre, étaient également liées au second avènement.

Newton avait un autre argument intéressant pour justifier que ce verset indique la seconde venue messianique : Dans ses écrits, il observe qu'il y a une distinction évidente entre le Sauveur que nous trouvons ici au verset 25, que l'on appelle « le Souverain » ou « le Prince » (Strong H5057) et le Sauveur, qui est décrit dans d’autres passages comme un simple « Oint », ou, comme le dit Newton, un « Prophète » v. 24. Selon les propres mots de Newton: La première partie de la prophétie évoque la première venue du Messie, en tant que « Oint » et « Prophète ». Les autres textes prophétiques faisant référence au « Souverain » ou au « Prince », selon la concordance Strong H5057, semblent se rapporter à sa seconde venue messianique. « L’Oint » deviendra alors « le Souverain », « le Prince ». Ici, Newton entre dans un aspect souvent négligé du verset 25 et conclut que la période de « sept semaines », doit se rapporter à la seconde venue messianique parce qu'elle se réfère spécifiquement au Messie apparaissant cette fois-ci comme un « Souverain » ou comme un « Prince ». De toute évidence, à la première apparition du Messie, le Seigneur est venu non pas pour régner ou diriger, mais pour offrir sa vie en tant qu’« Agneau Pascal » sans défauts et sans tâches. Le Seigneur n’assumerait son rôle de « Souverain » (Strong H5057) qu’à partir de sa seconde venue.

Pour résumer, puisque le Messie est ici désigné comme un « Souverain » et compte tenu que la période de quarante-neuf ans ne correspond pas à la chronologie de la première venue messianique, Newton a conclu que cette partie du verset 25 doit se référer à la deuxième venue messianique. Selon lui, cet événement se déroulera exactement quarante-neuf ans après la future "restauration et reconstruction" de Jérusalem.

Encore une fois, l'intuition de Newton est étonnante. Il y a environ trois cents ans, l'idée qu'Israël pourrait renaître en tant que nation souveraine était jugée absurde. Newton avait prédit - sur la base du verset 25 - qu'après une future libération, restauration et reconstruction de Jérusalem, un dernier cycle jubilaire de quarante-neuf ans marquerait le retour tant attendu du Messie ! En outre, compte tenu de son désir ardent de desceller les secrets des prophéties, Newton aurait probablement donné n'importe quoi pour voir la pièce manquante du puzzle prophétique, qui était, bien sûr, la date de la fameuse restauration finale de Jérusalem.

Pour ceux qui ne connaissent pas bien l'histoire juive contemporaine, un événement important a eu lieu il y a un peu plus de quatre décennies à la fin de la Guerre des Six jours de 1967: la récupération et la restauration de la Ville sainte de Jérusalem ! En effet, l'histoire raconte que le 7 juin 1967, le peuple juif a repris Jérusalem-Est, libérant celle-ci des jordaniens. Pour la première fois en environ deux mille ans la ville sainte est sous la domination du peuple juif. Peu de temps après, le 28 juin, le parlement israélien (La Knesset) a promulgué et adopté une loi qui a déclaré ceci :

« Le gouvernement est à présent habilité par un décret pour faire appliquer la loi, la juridiction et l'administration de l'Etat à toute partie de l'Eretz Israël (Terre d'Israël-Palestine) »


Selon l'entreprise "The Company for the Reconstruction and Development of the Jewish Quarter in the Old City of Jerusalem",

Conformément au verset Daniel 9:25, le décret ordonnant la reconstruction de Jérusalem-Est, le quartier juif annexé avant Juin 1967 par les jordaniens, a été promulgué le 1er Avril 1969. D'après Newton, la restauration et la reconstruction de Jérusalem allait précéder le retour du « Messie-Prince, de 49 ans hébraïques ». depuis la réunification, la restauration et la reconstruction de Jérusalem jusqu'au retour du Messie-Prince, il doit donc s'écouler 7 semaines (49 années hébraïques), c'est à dire la période d’un jubilé.

Sous l'hypothèse que la théorie d'Isaac Newton soit correcte et que l’émission du décret ordonnant la restauration et la reconstruction de Jérusalem ait commencé le 1er Avril 1969, notre Messie reviendrait vers la fin de l'an 2017 ou fin de l'an 2018 (Selon le calcul exact des 7 semaines). Au premier abord cela parait peu probable mais pour Dieu rien n’est impossible.

Source (1) http://www.theseasonofreturn.com/Daniels_70_Weeks_-_TW_Tramm.pdf



    

PROJETS HUMANITAIRES ET EVANGELIQUES:

Ce site soutien des projets Humanitaires et Evangéliques en Amérique Latine et en Israel. Vous pouvez directement soutenir ces centres par transfert bancaire international ou faire une donation via Paypal sur notre site.

Centre d'enfants victime d'abus physiques et psychologiques http://en.bily.org.il/ en Israel.
Congrégation Messianique "House of Redemption" http://www.jerusalemassembly.com/ à Jérusalem.